À propos de Ya normalniy (Normal)

par Carole Milleliri

« Un travail normal, une paie normale »… Du haut de ses 16 ans, Sasha n’en veut pas. Comment tracer sa propre voie quand on vous condamne à la médiocrité ? Et comment sauter le mur de l’hérédité ? Capturer la vie, capturer l’envie avant que les rêves ne s’étiolent et que la fatalité ne prenne le dessus, voilà toute l'habileté de Michael Borodin dans ce film naturaliste où le souffle de la caméra épouse l’énergie d’un héros au cœur battant. Même si les mots « Je t’aime » couvrent les murs bétonnés, l’horizon est gris dans la pâle clarté de la ville sans nom…

À la Semaine de la Critique

Haut de page
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus