À propos de TESLA : LUMIÈRE MONDIALE

Par Marie-Pauline Mollaret

Prenez un biopic. Faites-lui subir le traitement visuel et esthétique le plus inventif que vous puissiez trouver. Pensez à faire coïncider la forme et le fond. Soyez léger et ingénieux, mais surtout audacieux et novateur. Pensez par vous-même. Expérimentez, et allez au bout de votre vision. Puis observez le résultat avec enthousiasme : une œuvre à priori délirante et déroutante, mais en réalité parfaitement maîtrisée, visuellement passionnante, qui met pertinemment sa folie au service de son sujet. Un OVNI cinématographique. TESLA, LUMIÈRE MONDIALE. 

À la Semaine de la Critique

Haut de page
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus