Oliver Adam Kusio à la Pop Up Film Residency

Après avoir pris part à la 5e promotion de Next Step, Oliver Adam Kusio participera du 5 au 25 février à Bratislava à la première résidence de la Pop Up Film Residency et sera encadré par Matthieu Daras, co-inititeur de cette nouvelle résidence et Nadja Dumouchel qui oeuvrera en tant que consultante au scénario. Oliver Adam Kusio poursuivra ainsi l'écriture du scénario de son projet de long métrage PAX EUROPA.

Avec Next Step, la Semaine de la Critique accompagne vers le long métrage, les réalisateurs de courts métrages sélectionnés en compétition. Durant l’atelier de cinq jours, tenu en France en décembre, les cinéastes ont l’opportunité de discuter de leur projet de long métrage avec des experts internationaux et des consultants, afin de bénéficier de conseils sur leur scénario, de comprendre la réalité du monde du cinéma, et de définir une stratégie de développement appropriée.

Next Step prolonge également l’accompagnement des réalisateurs participants en leur offrant la possibilité de prendre part à des résidences comme la Pop Up Film Residency pour poursuivre l’écriture de leur scénario de long métrage. La Pop Up Film Residency a pour objectif de combiner l'aspect pratique d'un atelier cinéma à la formule de résidence d'artiste.

Né le 24 décembre 1988 à Francfort, Oliver Adam Kusio est un réalisateur allemand et polonais basé entre Berlin et Varsovie. Il a collaboré avec de nombreux réalisateurs et metteurs en scène de théâtre dont Rosa von Praunheim. En 2017, il réalise Ela-Sketches on a Departure, dans le cadre de ses études à l’école de cinéma Babelsberg KONRAD WOLF. Sélectionné à la Semaine de la Critique, le film dresse le portrait mélancolique et solaire d’une jeune femme dans les moments qui précèdent son départ en quête d’une vie meilleure. Le réalisateur développe actuellement son premier long métrage PAX EUROPA, un récit ancré dans la Pologne du Nord, peu de temps avant l’effondrement fictif de l’Union Européenne, qui sondera l’appauvrissement émotionnel de l’individu, mais également une société au bord de la révolte.
Haut de page
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus