60e édition | Du 7 au 15 juillet 2021

À propos de Ultra Pulpe

par Léo Soesanto

Le cinéma de Bertrand Mandico est un trip permanent vers d’autres temps et d’autres mondes, tirant inlassablement sa beauté de tout ce qui est considéré comme impur au cinéma — du film bis (voire ter) au film queer en passant par la bande dessinée, et dans l’agrégation mutante de ces éléments. Ultra Pulpe nous emmène sur un tournage aussi irréel que le film qu’il doit produire, convoquant Joe D’Amato, la science-fiction, un après-apocalypse atomique et une sensualité délirante dans des visions saturées et sublimes qui terrasseront le spectateur.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus