Cristian Mungiu, Président du Jury

La Semaine de la Critique se réjouit de confier la présidence du jury de cette 60e édition au cinéaste roumain Cristian Mungiu dont le parcours exceptionnel est étroitement lié au Festival de Cannes.

En 5 films de long métrage, quasi tous présentés sur la Croisette, Cristian Mungiu construit une œuvre très marquée par l’histoire de son pays.

Cristian Mungiu étudie d’abord la littérature, puis intègre l’École de cinéma de Bucarest et travaille en parallèle comme assistant réalisateur sur Capitaine Conan de Bertrand Tavernier et Train de vie de Radu Mihaileanu. Après un premier film, Occident, Quinzaine des Réalisateurs 2002, il est le premier cinéaste roumain à gagner la Palme d’Or pour son second long métrage 4 mois, 3 semaines, 2 jours, l’histoire d’un avortement clandestin sous Ceaușescu. En 2012, Au-delà des collines reçoit le Prix du scénario et un double Prix d’interprétation pour ses actrices Cosmina Stratan et Cristina Flutur. À nouveau sélectionné dans la Compétition Officielle du Festival de Cannes en 2016, Baccalauréat, filmé en longs plans séquences, lui vaut le Prix de la mise en scène.

Cristian Mungiu s’investit dans la jeune création en Roumanie, aux côtés de cinéastes tels Cristi Puiu et Corneliu Porumboiu. « Nous avons créé une association de jeunes cinéastes. J’ai passé un temps fou au Parlement, au Ministère de la Culture, pour que la loi sur le financement des films soit revue. Nous n’avons pas totalement gagné, mais il y a aujourd’hui assez de fonds pour que nous puissions tourner nos films. Et je crois que c’est ce qui fait de nous une génération. Quatre ou cinq cinéastes par an peuvent désormais tourner un premier film ! »

Le cinéaste remettra le Grand Prix Nespresso de la Semaine de la Critique au meilleur long métrage, le Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation au ou à la meilleur.e comédien.ne et le Prix Découverte Leitz Cine du court métrage. Pour l’accompagner dans sa mission, il sera entouré de Didar Domehri, productrice entre autres des cinéastes Eva Husson, Laurent Cantet, Santiago Mitre et Pablo Trapero, de l’auteure, compositrice, interprète et comédienne Camélia Jordana, lauréate du César du Meilleur Espoir Féminin en 2018, de Michel Merkt, consultant, producteur de Nadine Labaki, Maren Ade, Xavier Dolan, David Cronenberg ou encore Paul Verhoeven et de Karel Och, directeur artistique du Festival International du Film de Karlovy Vary et membre de la FIPRESCI.

La Semaine de la Critique se tiendra à Cannes du 7 au 15 juillet.

La sélection sera dévoilée, en ligne, le 7 juin.



Avec le soutien de 


Relations presse :
Dany de Seille - Attachée de presse
dany@deseille.info


Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus