The Permanent Picture

de Laura Ferrés

Next Step 2017

Long métrage

Avec The Permanent Picture, Laura tisse une fiction sur les relations familiales et l’univers féroce de la publicité. Carmen a 45 ans, son récent divorce la pousse à retourner vivre chez sa mère tout en partageant la garde de sa fille. Directrice de casting dans une agence de publicité et en pleine crise de la quarantaine, elle travaille dans un univers glamour qui ne lui correspond plus. Lorsqu’un réalisateur en quête d’acteurs non professionnels propose à Carmen, son mari et sa fille de jouer les familles idéales pour une publicité, c’est l’occasion pour eux de tenter de ressouder la leur.

Dans ce premier long métrage, Laura confirme son obsession pour les personnages de condition modeste, en prise avec l’argent et le monde du travail, pour qui le lien familial est un rempart contre l’individualisme. The Permanent Picture est un film qui oscille entre la comédie noire et le drame. Une esthétique sobre à l’image d’une Espagne économiquement vulnérable, qui convoque Aki Kaurismaki ou le Whisky de Juan Pablo Rebella et Pablo Stoll.