À propos de Third Kind

par Charles Tesson

Quelle belle idée que de faire de la terre un argument de film de science-fiction, une planète abandonnée par ceux qui ont eu les moyens de la quitter. Trois extra-terrestres ou ancien-terrestres, alertés par un signe de vie sur terre, reviennent voir. La beauté de la mise en scène, ample et majestueuse, au cœur d’un aéroport abandonné, déploie les strates de temps en cercles concentriques, de la mémoire des murs à la présence sonore et corporelle du vivant. De manière subtile et terrifiante, Yorgos Zois dévoile une fracture sociale devenue une réalité interplanétaire. Bienvenue dans la coupure de classes du 3ème type.

À la Semaine de la Critique

Third Kind

2018

Court métrage

Voir fiche film
Haut de page
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus