60e édition | Du 7 au 15 juillet 2021

À propos de Safe

par Marilou Duponchel

Il n’y a que la séquence d’ouverture de Safe qui nous montre des jeunes gens ensemble, en extérieur. Le reste du film lui est dépeuplé, comme si l’apocalypse était passée tout près. Chaque plan, à l’intérieur d’un commissariat, d’une voiture, d’un parking ou d’un casino, est barré de murs épais, de vitres. Dans cette Amérique fantôme, un homme tente de protéger son fils et de réparer ses erreurs de père. Film crépusculaire et cristallin, Safe raconte l’écroulement de modèles, leurs échecs, mais aussi peut être, au bout du chemin, la possibilité d’une renaissance.

À la Semaine de la Critique

Safe

2021

Court métrage

Voir fiche film
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus