À propos de Prenjak

Par Marie-Pauline Mollaret

Adolescent, Wregas Bhanuteja pensait qu’il n’avait aucun talent particulier. Puis il a rencontré le cinéma et s’y est engagé de toutes ses forces. Dans Prenjak, il transcende une image résolument documentaire pour aller vers des teintes chaudes et des clairs-obscurs élégants. Il balaye ainsi tout voyeurisme sordide au profit d’une poésie tendre et pleine d’humour. Ce qu’il nous révèle à la lueur d’une simple allumette est alors moins la dureté de l’existence que l’immense énergie des êtres pour aller de l’avant.  

À la Semaine de la Critique

Haut de page
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus