À propos de Möbius

Par Thomas Fouet

Un « teen-movie » à l'os, résumé, remémoré plutôt, en quelques motifs emblématiques ; la traversée d'une absence, la cartographie approximative d'un paysage mental ; un recueil de mots de passe et de signaux lumineux convergeant vers une cérémonie des plus insolites ; un conte à la trame elliptique - celle, déconcertante et familière à la fois, des mauvais rêves... Ce sont là quelques-unes des façons d'envisager le beau Möbius qui, plutôt que d'exhiber les marques de sa singularité, les diffuse en un flux continu, en toute sérénité. 

À la Semaine de la Critique

Möbius

2017

Court métrage

Voir fiche film
Haut de page
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus