À propos de Mo-Bum-Shi-Min (Exemplary citizen)

par Carole Milleliri

Les courses vont bon train, les parieurs s’affairent. Mais le suspense se situe à l'arrière, dans ces toilettes où la rumeur du jeu est balayée par une autre obsession pour le propret Ho-Jun : combattre l’immondice des lieux. Pour son premier court métrage, Kim Cheol-hwi propose un huis-clos poisseux et punk, où la photographie élégante vient percer l'obscurité de la crasse. Un suspense inattendu, un potentiel allégorique, un sens du rythme irréprochable. Au fond de la cuvette, la naissance d’un cinéaste à ne surtout pas chasser.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus