À propos de Limbo

Par Fabien Gaffez

Il y a le cinéma littéraire et ouvertement narratif, qui nous conduit sur les rails d’une histoire cousue de fil blanc. Il y a le cinéma qui nous guide et nous perd à travers la nuit qu’il explore. Limbo appartient à cette seconde famille : images sensorielles qui se faufilent dans notre subconscient, beauté plastique qui restaure nos archaïques frémissements, émotions contrastées qui dégorgent nos cœurs ramollis. Ces enfants perdus dans les limbes, qui tutoient la mort et le vide, profitent de la plus essentielle des renaissances : celle que seul le cinéma permet.

À la Semaine de la Critique

/uploads/film/403e66cb6acc70b825b6ab4d17b891bc.jpg

Limbo

2016

Court métrage

Voir fiche film
Haut de page
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus