À propos de Amor, Avenidas Novas

par Marie-Pauline Mollaret

Amor, Avenidas Novas commence comme un roman-photo et se termine en séquence musicale au kitsch revendiqué. Entre les deux, Duarte Coimbra tisse un grand film pop, attachant et ludique, qui fait preuve d’un charme et d’une candeur irrésistibles en racontant une rencontre amoureuse comme s’il était le premier à le faire. Dans un même geste, touchant, singulier et inventif, il dresse le portrait d’une ville et d’un quartier, réinvente les contours du romantisme, et réaffirme la capacité intrinsèque du cinéma à ré-enchanter la vie.

À la Semaine de la Critique

Haut de page
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus