60e édition | Du 7 au 15 juillet 2021

Une histoire d'amour et de désir

Ahmed, 18 ans, français d’origine algérienne, a grandi en banlieue parisienne. Sur les bancs de la fac, il rencontre Farah, une jeune tunisienne pleine d’énergie fraîchement débarquée à Paris. Tout en découvrant un corpus de littérature arabe sensuelle et érotique dont il ne soupçonnait pas l’existence, Ahmed tombe très amoureux d'elle et bien que littéralement submergé par le désir, il va tenter d’y résister.
__

« Quand Leyla Bouzid nous parle de son deuxième long-métrage, Une histoire d’amour et désir, elle porte en elle toutes les qualités de son film : la chaleur d’un regard bienveillant, l’envie d’aborder des questions d’identité qu’elles soient l’exploration de la sexualité ou encore le besoin de renouer avec ses racines. À travers un récit nuancé et authentique, la cinéaste raconte une histoire, celle d’un jeune garçon, timide et un peu renfermé, comme elle nous le confie "j’avais envie de montrer une masculinité moins virile parce qu’on le sait, les hommes ne sont pas que virils, parfois ils peuvent être moins à l’aise, parfois ils ont besoin d’être guidé et il faut leur permettre ça." » - Propos de Leyla Bouzid reccueillis par Pauline Mallet

__

« Avec Une histoire d’amour et de désir, Leyla Bouzid réussit à travers une histoire simple et intelligente à traiter toute la complexité des turbulences des corps et des esprits. Un portrait des appétits de la jeunesse qui résonne avec beaucoup d’acuité dans sa dimension de miroir des aspirations autocensurées de la culture des périphéries où la question de sexualité notamment est nourrie de non-dits. » - Cineuropa

__

Entretien avec Leyla Bouzid

__

Découvrez la bande-annonce du film 

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus