Denise Calls Up | Denise au téléphone

de Hal Salwen

Sélection 1995

ÉTATS-UNIS 1995 1h20

Long métrage

Ce matin-là, Linda s’extirpe du lit, met en marche son ordinateur, met un téléphone sans fil dans la poche de sa robe et entame sa journée en débarrassant une table encombrée de nourriture intacte. Elle a visiblement organisé une soirée la veille, soirée qui ne s’est pas déroulée comme elle l’aurait voulu. Le téléphone sonne. C’est son amie Gale, une obsédée du travail, qui s’excuse de n’être pas venue la veille. Gale appelle son ex-petit ami, Frank, lui aussi regrette de n’être pas venu, mais il était réellement débordé. Gale raconte. Tout le monde est tellement occupé. Personne ne s’est vu depuis... disons, des années. Frank appelle Jerry, qui passe tout son temps au fond de son lit, les doigts tapotant sans cesse sur son clavier. Jerry, culpabilisé de n’être pas venu, appelle son ami Martin. Martin lui dit qu’il a lu un article sur “ces femmes qui sont très très occu­pées et n’ont pas le temps d’avoir de relations et qui sont désespérées de ne pas avoir d’enfants...”. Préoccupé par ce problème, Martin a donné son sperme. Et maintenant, Denise, cette femme enceinte qui vient juste de l’appeler pour lui foire savoir qu’elle portait un enfant de lui. La banque du sperme lui a donné son nom et... Elle appelait juste pour le remercier. Juste pour le remercier.
Une fable moderne sur l’amour, l’aliénation, la sottise des relations humaines. Arriveront-ils jamais à être ensemble ? Lâcheront-ils un jour leur téléphone ? Quel est le sens de la mort ? Ce sont quelques-unes des questions du film. L ’histoire touchante, romantique, pleine de suspense et désopilante à souhait de six jeunes citadins actifs et d’une innocente déphasée appelée Denise.