60e édition | Du 7 au 15 juillet 2021

Sortie en salles | La Nuée

Just Philippot restitue au cinéma de genre, son pouvoir émancipateur.

Pour sauver sa ferme de la faillite, une mère de famille célibataire se lance dans un élevage de sauterelles comestibles risqué et développe avec elles un étrange lien obsessionnel. Elle doit faire face à l’hostilité des paysans de la région et de ses enfants qui ne la reconnaissent plus. 
__

« La Nuée, c’est un grand écart entre Petit Paysan et Alien… C’est un film qui s’est préparé comme un film spectaculaire sans jamais oublier les personnages qui devaient nous raconter cette histoire. Ce n’est pas la dimension fantastique du projet qui m’a plu mais davantage la capacité de Jérôme et de Franck à évoquer le drame de notre époque. Je n’ai jamais senti une histoire au service du genre, d’effets ou je ne sais quoi. Le film nous raconte qu’en jouant avec la nature, les conséquences sont désastreuses. C’est une fable universelle contemporaine : produire moins cher, vendre en plus grande quantité, peu importe les sacrifices, peu importe les conséquences... Je crois que je fais du cinéma pour ça, pour raconter des histoires sur celles et ceux qui résistent. » - Just Philippot

__

« Réaliste, fantastique, un cocktail rare » - Télérama

BANDE ANNONCE DE LA NUÉE

Tous les films du Label 2020 de la 59e Semaine de la Critique 

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques ainsi que pour faciliter l’expérience utilisateur et pour simplifier vos démarches d’inscription.
En savoir plus