Accueil > Le Syndicat dans les festivals

 
Trouville  
  • Présentation
  • Jury 2016
  • Prix Remis
  • Archives

À l'occasion de la 17e édition du Festival Off-Courts de Trouville, des membres du Syndicat ont formé, comme à leur habitude, un jury et vont attribuer un prix à un film de la Sélection. La délibération a lieu en public afin que tous les festivaliers puissent y assister. Une façon ludique de mettre en lumière ce qu'est le métier de critique.

Off-Courts est une rencontre France/Québec autour du court-métrage. Autour des compétitions de courts-métrages français, québécois et internationaux, Off-Courts propose des soirées du court au long, des cartes blanches, des concerts, des expos et surtout de la création. Explorer, découvrir, défricher et offrir aux artistes des outils pour créer en toute liberté est le moteur de l'aventure : les labos de création numérique, cœur du Village Off, produisent des œuvres sous les yeux du public.

En parallèle, Le Marché International du Film Court accueille les professionnels dans un lieu calme tout en leur permettant de profiter de l'énergie du festival.

http://www.off-courts.com/

Le jury de la 17e édition est composé de :

Carole MILLELIRI
Axel CADIEUX

Thomas FOUET

Lauréat 2016

LA BOUM DE JULIA FERRARI de Géraldine de Margerie
2016 / Fiction / 22 minutes

Synopsis : Mai 1996. Anne et Fédora, deux adolescentes de 14 ans un peu à part et à la marge de leur classe, sont invitées à la boum de Julia Ferrari, la fille la plus populaire du collège. Pour Anne c’est peut être la possibilité d’être intégrée. Malheureusement la boum ne va pas se dérouler comme prévu...

Genre : Fiction
Durée : 22’
Pays : France
Année : 2016
Réalisation : Géraldine de Margerie

 

Retour sur le festival Off Courts 2016

Le Festival Off Courts de Trouville est depuis longtemps un lieu important pour la mise en lumière du format court, où les jeunes réalisateurs se pressent pour être sélectionnés. La capacité d'évolution et le dynamisme de ce festival (fondamental dans la reconnaissance de ce format) sont aujourd'hui incontestables. Cette 17e édition l'a encore prouvé, avec un programme riche et varié. A Trouville on voit des films, on en parle, mais on en fait aussi : kino et clips sont à l'honneur pendant cette semaine où le Casino Barrière ouvre ses portes pour se transformer en atelier créatif. Pendant que les équipes participantes tournaient et s'agitaient sur les bancs de montage en un temps record pour dévoiler leurs films en fin de festival, le public nombreux a pu découvrir les compétitions françaises et québécoises qui constituaient le cœur battant d'une programmation de grande qualité. La tâche a donc été rude pour le Jury de la critique (Thomas Fouet, Axel Cadieux, Carole Milleliri), chargé d'élire un film parmi les 21 courts de la compétition française. Mais l'exercice aura été néanmoins passionnant du fait de la richesse d'un programme hétéroclite, propice aux coups de cœurs. A l'issue de la délibération publique modérée par Claude Duty, président du Jury Off, les jurés se sont accordés sur le court métrage de Géraldine de Margerie : La Boum de Julia Ferrari. Comment préserver sa singularité quand on veut flirter avec les stars du collège ? Voilà le dilemme des héroïnes de La Boum de Julia Ferrari, qui révèlent deux jeunes actrices qu'on a déjà hâte de revoir, Sarah Ber et Mona Berard. Le jury de la critique récompense ici la précision d'un film qui ravive avec délicatesse l'ambiance des années 1990. Sur le terrain rebattu de l'adolescence, Géraldine de Margerie réussit un bel exercice d'équilibriste, en dépeignant avec humour et émotion les aléas d'une période de la vie où les rêves se fracassent dans la cruauté de la dynamique de groupe. Simplicité et subtilité, voilà comme on pourrait décrire une mise en scène qui explore avec drôlerie et finesse le tourbillon de l'âge ingrat.

Carole Milleliri

2015
Film primé :

DANS LES EAUX PROFONDES de Sarah VAN DEN BOOM

Synopsis : Trois personnages ont en commun un vécu intime et secret qui semble déterminer leur vie.

Genre : Animation
Durée : 12’01’’
Pays : France
Année : 2015
Réalisation : Sarah Van Den Boom
Production : PAPY3D PRODUCTIONS, Richard VAN DEN BOOM, ONF - OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA, Julie ROY

Direction artistique : Sarah Van den Boom
Scénario, Graphisme, Storyboard : Sarah Van den Boom
Animation : Sarah Van den Boom, Gilles Cuvelier, Gabriel Jacquel, Samuel Guénolé, Denis Fleurion, Marine Blin, Marion Le Guillou
Caméra : Sarah Van den Boom
Compositing : Gilles Cuvelier, Gabriel Jacquel, Pierre Plouffe, Mélanie Bouchard, Cynthia Ouellet
Musique : Pierre Caillet
Voix : Denis Michaud, Mathilde Van den Boom, Frédéric Bianconi, Béatrice Picard, Richard Jutras, Miranda Handford, Julian Casey, Joanna Noyes

Jury : Grégory Marouzé, Olivier Pélisson, Nicolas Thys

Le débat en replAY https://youtu.be/KrOQk5ua2ds


2014
Film primé :

LE SKATE MODERNE d'Antoine BESSE

Synopsis : Loin des lignes classiques au « fisheye », des spots de béton lisses et parfaits, « le skate moderne » nous présente un groupe de skaters qui n’hésitent pas à mettre leurs boards dans la boue et rouler sur un environnement insolite et atypique, celui de nos campagnes.

Jury : Christophe Chauville, Ariane Allard, Pierre-Simon Gutman.


2013
Film primé :

Le bout du fil de François Raffenaud - France - 2013 - 12’54
Synopsis : Yvette Guillard, alias Eva Daigremont, 86 ans, comédienne, attend un appel téléphonique salutaire.

Jury : Francis Gavelle, Marie-Pauline Mollaret et Anne-Laure Bell.


 

2012
Films primés :
BIGSHOT de Maurice Huvelin
Synopsis : Les cygnes chantent avant de mourir. Certaines personnes feraient bien de mourir avant de chanter.

Une Mention du jury attribuée à :
Quatre colombes sur l'antenne de Martin Troquart

Jury : Rita Bukauskaite, Thomas Fouet et Michael Ghennam.



2011
Films primés :
Tuer l'ennui de Julien Paolini
Respect de Benoit Forgeard
Jury : Pamela Pianezza, Baptiste Echegaray, Joséphine Lebard et Alex Masson


2010
Films primés :
Aglaée de Rudi Rosenberg (France)
Pixels de Patrick Jean (France)
Jury : Jean-Jacques Bernard, Patrice Carré, Jean-Paul Combe et Sylvain Garel


Le festival de Trouville a reconduit cette année l'expérience d'une délibération du jury de la presse en présence du public et donc potentiellement de personnes ayant travaillées sur les films discutés.
Les formulations devaient donc être ciselées et pertinentes.

Jean-Jacques Bernard, Patrice Carré, Jean-Paul Combe et Sylvain Garel ont ferraillés, dans la plus grande courtoisie, pour délivrer non pas un mais deux prix ex aequo de la presse.

Parmi les 21 films présentés, presque tous de bonne tenue, deux films de nature différente ont vu se partager nos suffrages.
Un film d'animation de quelques minutes bouleversant notre vision d'un monde subitement envahi par les jeux vidéo (Pixels de Patrick Jean, 3 minutes)
L’autre challenger fut un moyen métrage de 20 minutes narrant les premiers émois d’un groupe de collégiens confrontant à l’exclusion autant physique que sociétale (Aglaée de Rudi Rosenberg). Une direction d’acteurs qui a marquée les esprits de nombreux festivaliers.
Nous n’avons pu les départager.
Deux beaux films pour un festival qui éclipse par son dynamisme et sa créativité son voisin de Deauville qui a lieu aux mêmes dates.

Jean-Paul Combe


2009
Film primé :
La Petite Sirène d’Adrien Beau (France)
Jury : Jean-Jacques Bernard (Président),
Joséphine Lebard, Alex Masson et Léo Soesanto

 

Syndicat Français de la Critique © 2017