Accueil > Le Syndicat dans les festivals

 
Poitiers Film Festival  
  • Présentation
  • Jury 2016
  • Prix Remis 2016
  • Archives

Rencontres internationales des écoles de cinéma

39e édition (25novembre au 2 décembre 2016)

Dénicher ce qui se fait de plus inventif, de plus émouvant, de plus ingénieux dans les écoles de cinéma du monde : telle est l’ambition renouvelée de cette 37e édition. Jeunes réalisateurs de courts ou de longs, d’animation ou de fiction, d’Allemagne ou d’Australie, du Mexique ou d’Italie, la Compétition internationale du Poitiers Film Festival est le tremplin de cinéastes prometteurs;

Compétition internationale dédiée aux jeunes réalisateurs, focus Allemagne, séances spéciales, avant-premières….8 jours de fête dédiés au jeune cinéma !

Prendre le pouls du jeune cinéma, s’imprégner d’un nouvel élan, d’un nouveau souffle, révéler de nouveaux réalisateurs : voici ce qui nous pousse à dénicher les meilleurs films, chaque année, aux quatre coins du monde. Le Poitiers Film Festival se situe précisément là où se construit l’avenir du cinéma, où se confrontent les écritures, où les jeunes réalisateurs peuvent s’affranchir des règles et tout tenter. Devenez les spectateurs témoins de cette éclosion et rencontrez ces cinéastes de la compétition qui offrent la fraîcheur, la vitalité de la jeunesse et la maîtrise de cinéastes confirmés !

« Les films présentés portent en eux toute l’énergie de la jeunesse. Volontaires, engagés et audacieux, les jeunes réalisateurs étudiants nous ont captivés et proposé des films riches, dignes de figurer dans les plus grands festivals de courts métrages internationaux. » Format court

Le cinéma du monde et de demain se découvre ici. Le film d’école est un objet rare, libre des contraintes du marché : creuset des désirs, d’une histoire et d’un avenir, il témoigne du regard que pose une génération sur le monde. À Poitiers pendant huit jours, la jeune création, la profession et le public partagent une effervescence créative : avant-premières, projections de courts et longs métrages, débats, master class, ciné-sandwich, séances Piou-piou pour les enfants, fête…

Cette année, focus sur le cinéma danois, celui qui déglace les conventions du genre et les mœurs figées (Lars von Trier, Thomas Vintenberg et le Dogme95, Nicolas Winding Refn, …). On célèbre les 50 ans de la Danske Filmskole et les 30 ans de La Fémis. On favorise l’insertion professionnelle des jeunes talents en développant un programme encore inédit : Jump In.

Curieux ou cinéphiles, découvrez la Sélection internationale (49 films, 36 écoles et 24 pays en compétition), rencontrez les cinéastes en devenir, dialoguez avec les réalisateurs reconnus, votez pour le prix du public.

« Ce qu’on recherche ici, c’est un cinéma qui n’a pas (encore) peur des conséquences, qui crée sans entraves et s’autorise tous les coups… Une joyeuse exubérance créative et l’éclosion des talents de demain. » Radio Nova

Programme complet disponible en octobre poitiersfilmfestival.com

Le jury de la 39e édition est composé de :

Marie-Pauline MOLLARET (Comité CM)
Nathalie CHIFFLET
Grégory Marouzé

 

Après une délibération publique, le jury SFCC 2016 a primé le film :


MILLIMETERLE de Pascal Reinmann
2015 • Fiction • 16 min • ZHdk, Suisse


Une piscine intérieure, la nuit. Bouleversements physiologiques, pression du groupe et curiosité sexuelle naissante poussent un groupe d’adolescents à se livrer à un jeu d’équilibristes dangereux teinté de défi.

Poitiers

Mention à

TUTTE LE COSE SONO PIENE DI LEI de Maria Tilli
2015 • Fiction • 22 min • Centro Sperimentale di Cinematografia, Italie

Carmela, 92 ans, dure comme les lieux où elle a passé sa vie, souhaite partir avec dignité. Sa petite-fille, Martina, va l’accompagner pendant ses derniers instants.

Poitiers

Pour sa 39e édition, le Poitiers Film Festival proposait un programme d’une grande richesse : rencontre avec la comédienne Lola Créton, leçon de cinéma de la réalisatrice d’animation Florence Miailhe, masterclass "musique et cinéma" avec Dominique Cabrera et Béatrice Thiriet ou encore focus sur le cinéma danois. Mais comme tous les ans, c’est la compétition internationale de films réalisés par des étudiants en cinéma qui constituait le point d’orgue de la manifestation.

Le public s’est ainsi une fois de plus déplacé en masse pour découvrir les 49 courts métrages sélectionnés (sur 1452 inscrits), issus de 24 pays et représentant 36 écoles. Une compétition de grande qualité mêlant documentaires et fictions, films d’animation et en prise de vue réelle, productions ambitieuses et œuvres plus modestes, qui témoignaient toutes à leur manière du dynamisme de la jeune création.

C’est donc avec enthousiasme et gourmandise que le jury de la Critique (Nathalie Chifflet, Grégory Marouzé et Marie-Pauline Mollaret) a abordé, lors du traditionnel débat public, la vingtaine de films qui avaient plus particulièrement retenu son attention. Les échanges avec les festivaliers présents ont également été riches, permettant à chacun de nuancer les points de vue trop tranchés, d’apporter des éclairages et de participer au processus complexe du choix d’un lauréat.

C’est finalement Millimeterle de Pascal Reinmann (Suisse), une œuvre intense et glaçante qui met magistralement en scène une bande de jeunes adolescents enfermés dans une piscine publique, qui est reparti avec le prix « Découverte ». Allant jusqu’au bout de sa radicalité, ce huis clos brutal et cruel explore les rapports de force au sein du groupe, teintés de défis malsains et de pulsions violentes, jusqu’à l’insoutenable séquence finale qui laisse éclater sans fard toutes les frustrations des personnages.

Une mention a également été attribuée à Tutte le cose sono piene di lei de Maria Tilli (Italie), portrait lumineux et sensible d’une vieille dame qui ne désire plus vivre. Derrière la simplicité de la ligne narrative, on sent la maîtrise du non-dit et de l’implicite, notamment dans la manière ténue d’aborder la transmission entre les générations. La jeune réalisatrice filme ainsi avec empathie les visages et les corps de ses personnages, laissant transparaître dans les plus petits gestes l’infinie tendresse qui les unit.

A une édition de son 40e anniversaire, le Poitiers Film Festival réaffirme ainsi sa volonté d’être un lieu de découverte incontournable des talents de demain. Mais il se positionne également comme un acteur à part entière dans l’accompagnement de la jeune création, comme en témoigne son nouveau programme « Jump in » qui vise à aider et soutenir dix jeunes réalisateurs « dans la construction de leur réseau professionnel et le développement de leurs futurs projets ». A suivre, forcément.

Marie-Pauline Mollaret

2016 
Film primé :
MILLIMETERLE de Pascal Reinmann
2015 • Fiction • 16 min • ZHdk, Suisse


Une piscine intérieure, la nuit. Bouleversements physiologiques, pression du groupe et curiosité sexuelle naissante poussent un groupe d’adolescents à se livrer à un jeu d’équilibristes dangereux teinté de défi.

Mention à

TUTTE LE COSE SONO PIENE DI LEI de Maria Tilli
2015 • Fiction • 22 min • Centro Sperimentale di Cinematografia, Italie

Carmela, 92 ans, dure comme les lieux où elle a passé sa vie, souhaite partir avec dignité. Sa petite-fille, Martina, va l’accompagner pendant ses derniers instants.


Jury : Marie-Pauline MOLLARET - Nathalie CHIFFLET - Grégory Marouzé


2015 
Film primé :
LET’S BURN SOMETHING ON MY WAY OUT ! (Komm ich fackel deine Eigentumswohnung ab!)
de Dennis Stormer et Jan D. Günther
2015 • Fiction • 40 min • Filmakademie Baden-Württemberg, Allemagne


L’amour entre Kathrin et Sebastian est exceptionnel. Mais bientôt ils réalisent que la routine peut causer des problèmes.

Mention à

ELLE PIS SON CHAR de Loïc Darses
2015 • Documentaire • 28 min • UQAM, Canada

31 décembre 2003. Lucie décide d’écrire une lettre à l’homme qui a abusé d’elle de ses 8 ans à ses 12 ans et se résout à la lui porter en main propre, où qu’il soit.


Jury : Marie Nedjar - Jean-Pierre Bergeon - Francis Gavelle - (Lire texte du jury)



2014 
Film primé :
MAGMA de Pawel Maslona
Pologne / Silesian University, Krzysztof Kieslowski Faculty of Radio and Television / 2013 / Fiction / 31 min


Janusz est vendeur dans un magasin d’ameublement. Un jour, il détruit accidentellement un oreiller. Cela fait très longtemps qu’il n’y a pas eu d’incident dans l’entreprise, et Janusz semble très contrarié. Á moins qu’il ne s’agisse d’autre chose…


Jury : Iris Brey, 
Anne-Laure Bell, Nicolas Thys - (Lire A Poitiers, la SFCC soutient les réalisateurs de demain)



2013 
Film primé :
BUHAR de Angèle Chiodo (Turquie / 2012 / Fiction /12 min)

Jury : Isabelle Danel, 
Olivier Pelisson, Thomas Fouet



2012 
Film primé :
La Sole, entre l'eau et le sable d'Angèle Chiodo (France)

Mention Spéciale à Pude ver un puma d'Eduardo Williams (Argentine)

Jury : Marie-Pauline Mollaret, 
Bernard Payen, Francis Gavelle



2011 
Film primé :
REACHING OUT TO MAMA d'Olga Tomenko (Russie)

et une Mention Spéciale à été remise à
UMBRAL de Matias López (Chili)

Jury : Baptiste Etchegaray, Joséphine Lebard, Bernard Payen



2010 
Film primé :
Les Lignes de la main de George Chiper (Roumanie)
École : Universitatea Nationala de Arta Teatrala si Cinematografica
Jury : Francis Gavelle, Baptiste Etchegaray, Bernard Payen


2009 
Film primé :
Never Drive a Car When You’re Dead de Gregor Dashuber (Allemagne)
École : Hochschule für Film und Fernsehen (HFF) « Konrad Wolf »
Jury : Bernard Payen (Coordinateur), Francis Gavelle et Guillemette Odicino


2008 
Film primé :
Espalhadas pelo ar de Vera Egito (Brésil)
École : Escola de Comunicaçoes e Artes
Jury : Bernard Payen (Coordinateur), Francis Gavelle et Joséphine Lebard


2007 
Film primé :
Graffiti de Vano Burduli (Russie)
École : Higher Courses of Scriptwriters and Film Directors
Jury : Francis Gavelle (Coordinateur), Benoit Basiricot et Bernard Payen


2006 
Film primé :
Home Sweet Home de Hye-Jung Um (Corée du Sud)
École : Korean National University of Arts
Jury : Francis Gavelle (Coordinateur), Cécile Giraud et Bernard Payen


2005 
Film primé :
Playing Dead de David Hunt (Royaume-Uni)
École : National Film and Television School
Jury : Francis Gavelle (Coordinateur), Cécile Giraud et Bernard Payen


2004 
De l’autre côté de Nassim Amaouche (France)
École : Institut International de l‘Image et du Son
Jury : Francis Gavelle, Nadia Meflah et Marc Lepoivre

Syndicat Français de la Critique © 2017