Accueil > Prix du Syndicat Français de la Critique

 
EDITO



Eh bien voilà. Mercredi 26 juin, suite à notre Assemblée Générale, le nouveau conseil s’est réuni et a élu son Président et son bureau. Et même si ce n’est pas la première fois (Véra Volmane fut présidente de 1967 à 1980, tout de même !), il y a donc cette année à la tête du Syndicat Français de la Critique de Cinéma et de Télévision une Présidente avec un e. Euh ? Et ça change quoi ? Beaucoup pour ceux qui défendent bec et ongle la parité. Rien, puisque «je suis critique de cinéma» est une phrase qui ne nécessite pas d’appartenir à un genre en particulier. Et critique, c’est ce que je suis, c’est ce que nous sommes.

A l’heure qu’il est, avec la crise en général et la crise de la presse en particulier, avec la multiplication des tableaux d’étoiles et la raréfaction des espaces dédiés à des critiques argumentées et circonstanciées dignes de ce nom, notre métier tremble sur ses bases. Parfois, il ne ressemble plus du tout à ce pourquoi nous avons souhaité le faire à nos débuts. Et nombre d’entre nous sont précarisés, mal payés voire pas payés du tout, ou bien virés du jour au lendemain pour cause de changement de pagination ou d’arrêt d’émission. Ce n’est donc pas le moment de mollir, mais de réaffirmer haut et fort qui nous sommes et ce que nous sommes. Et défendre l’intégrité de notre regard, la force de notre point de vue, la précision de notre analyse, et notre amour indéfectible du cinéma.

Notre syndicat doit redevenir le lieu d’échanges et de convivialité, de partage et de réflexion qui a présidé à sa création. Non seulement à travers nos Prix, notre Semaine de la Critique, mais aussi notre site, notre blog et Le Livre Blanc que pilote Jean-Jacques Bernard.
Ensemble, nous sommes plus forts. Et ensemble, nous pouvons repenser et réinventer ce métier qui est le nôtre.

A très bientôt, donc.

Isabelle Danel
Présidente du SFCC
Paris, le 8 juillet 2013

Syndicat Français de la Critique © 2017